Nous aboutissons donc, pour l’ensemble décoratif, à la même loi que pour tout objet considéré dans

Les acteurs qui abordent ces rôles sont obligés d’exercer sur eux une contrainte sévère, de maîtriser tout mouvement qui pourrait trahir leur personnalité moderne, de tenir enfin leur être tout entier sous la dépendance de la passion dont ils prennent le langage ou du caractère général aux impulsions duquel se plie l’action dramatique.

Établissement théorique des frais généraux de mise eu scène. Poussez la porte d’un établissement public quelconque, et dans la foule des êtres humains qui y sont réunis, que de drames et de comédies! Ici un beau drame d’amour va naître, tandis que là une folle comédie se dénoue; dans le groupe prochain un marché honteux se conclut; dans celui-ci un crime horrible se prépare, tandis que dans celui-là s’épanouissent la jeunesse et le bonheur. De tout ce vaste ensemble, je ne retiendrai que l’ESTHÉTIQUE THÉATRALE, c’est-à-dire l’étude des principes et des lois générales ou particulières qui régissent la représentation des oeuvres dramatiques et concourent à la production du pathétique et du beau. Du costume de Théramène. Ajoutons que beaucoup de personnes restreignent la vérité à la particularité. D’ailleurs, pour d’autres raisons qui tiennent à l’essence même de l’art dramatique, l’exhibition d’animaux quelconques sur la scène est absolument antiartistique. La représentation l’amoindrit presque toujours, en atténue les proportions psychologiques et en rapetisse sensiblement les héros. Il y a donc là une modification nécessaire à faire, d’autant plus que dans la pièce on parle d’Athènes à différentes reprises, et que par suite cette toile de fond doit légèrement brouiller les idées d’un certain nombre de personnes. Outre qu’il serait absurde de couvrir la voix de l’acteur, il sait qu’il ne produira d’illusion que pendant un temps relativement court, à la condition qu’il ne fera que déterminer chez le spectateur une sensation rapide, destinée à s’associer à l’action, et qu’il ne détournera pas l’attention de celui-ci sur ses imitations approximatives des phénomènes de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *