L’imagination est la faculté que nous avons d’évoquer des images et des séries associées d’images, auxquelles

Trois dragons d’azur rayonnent jusqu’au col.

Bien au contraire, la représentation nous apporte souvent un désenchantement en quelque sorte prévu. Les Grecs, qui étaient des artistes, jouaient en général leurs drames devant la façade d’un palais à trois portes, décor banal et toujours le même; la porte du milieu donnait accès dans l’appartement du roi ou du maître du palais, celle de droite dans l’appartement consacré aux hôtes et aux étrangers, celle de gauche dans la partie du palais réservée aux femmes.

De la convenance dans la fantaisie. Toute oeuvre d’art ne peut être qu’une représentation du réel et partant est une création idéale: il suffit pour arriver à cette conclusion de ne pas raisonner par à peu près et de prendre les mots avec leur sens exact. C’est le lieu scénique par excellence, d’où l’acteur tient le public sous son empire et d’où sa voix porte sans effort jusque dans les profondeurs de la salle.

De là le rôle de la mise en scène dans les pièces modernes, ou du moins dans celles qui s’ingénient à traduire sur le théâtre la société française actuelle, et la nécessité d’en accorder tous les éléments avec la personnalité morale des personnages représentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *