Si les détails du décor ne doivent pas affecter outre mesure l’esprit du spectateur, on conçoit

Socrate, assis sur un lit, s’entretient avec ses disciples; tout en parlant, il tend la main vers une coupe que lui présente le serviteur des Onze: ce tableau représente la mort de Socrate.

CHAPITRE VI De la fin que se proposent les beaux-arts. Nous goûtons donc un art que nos pères n’auraient pas apprécié, et, en dépit de son infériorité, nous éprouvons des charmes secrets à pénétrer dans les replis des êtres et des choses. Voilà bien ce siège d’attente dont nous parlions; or, ici, il annonce une scène subséquente dont le public est ainsi averti, qu’il attend, et qui se produira en effet. Les romantiques. Si le poète a conduit rationnellement son oeuvre du relatif à l’absolu, la mise en scène devra s’efforcer de ne pas contrarier cette évolution ascendante. Si toute autre, au lieu de _Phèdre_, eût fait partie du répertoire courant c’est celle-là que j’eusse choisie.

C’est le cas de remarquer combien il est heureux que toute mise en scène soit de sa nature destructible; car si par impossible on avait conservé celle _d’Antony_ et qu’on nous l’eût remise aujourd’hui sous les yeux, on aurait pu sans doute espérer piquer jusqu’à un certain point la curiosité d’une partie du public, mais très certainement elle aurait produit un effet définitif désastreux et aurait été contre le but qu’on s’était proposé et qui ne pouvait être que celui de nous toucher et de nous émouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *