On peut d’ailleurs juger de la puissance d’effet que possède un mouvement d’ensemble par les ballets

En outre, en offrant ainsi au héros un siège aussi défavorable, le metteur en scène devient en partie responsable de l’interprétation défectueuse du rôle. Sous les dehors trompeurs d’une querelle de famille, on verrait apparaître une rivalité guerrière, prélude des longues dissensions des Grecs sous les murs de Troie.

Labiche, il y a tantôt de l’esprit, et du plus fin, tantôt de la fantaisie, et de la plus originale.

Dans ce drame; les causes immédiates sont toutes objectives. La loi de concentration.

La conception et la composition d’un rôle imposent à l’acteur qui en est chargé un labeur considérable et un grand effort subjectif. Dans la superbe scène du quatrième acte, où les deux héros se mesurent, on aurait devant les yeux une scène digne de l’_Iliade_. Tout le monde sait que le physique réagit sur le moral; c’est un sujet que Cabanis, au point de vue descriptif, me semble avoir épuisé du premier coup. Meilhac et de M. On peut donc désirer que les poètes n’abusent pas de ces représentations qui sont de nature à nuire à leurs oeuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.