Mais en fait la mise en scène d’_antony_ n’existait plus et il a fallu la recréer

Cela se conçoit; car c’est là seulement que, lorsque les personnages n’agissent pas ou ne prennent pas la parole, un acteur, et le principal, reparaissant en scène, décrit les beautés sévères ou riantes de la nature, la mélancolie des bois ombreux, l’immobile majesté des monts, la pesante solitude des espaces déserts; la mystérieuse circulation de la vie, ses ardeurs et ses épuisements, et en même temps cherche à montrer le lien sympathique qui rattache les états psychologiques de l’être humain à tous ces aspects de la nature. Après une chaude journée, l’orage à éclaté. Transportons-nous dans le salon de Célimène au deuxième acte du _Misanthrope_. On peut, au premier acte, admettre et conserver celui qu’il porte actuellement. Elles ne savent pas voir par les yeux seuls de l’esprit et sont dominées par les sensations directement perçues par les organes de l’ouïe, de la vue et du toucher. Elles ne séparent pas l’action tragique ou comique de la possibilité réelle, ramènent les héros de la tragédie et les personnages de la comédie dans le cercle étroit de leur vue immédiate, et leur esprit en change singulièrement les proportions, en appliquant à ces créations idéales une sorte de compas de réduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *