Rinal, chez qui maurin avait envoye pastoure au rapport

Dominique versa un peu d’eau dans un gobelet, y mela quelques gouttes de la liqueur contenue dans la gourde, et approcha le gobelet de la bouche du blesse; celui-ci ouvrit les levres et but, puis il poussa un soupir de soulagement. Maurin tira de son sac deux perdreaux sur quatre qu’il avait gardes de sa chasse de la veille; et Tonia se mit a plumer, tandis que l’ermite allumait le feu et que Maurin taillait en brochette une tige de bruyere. . Je le savais, dit-il. Il subit une deroute complete, perdit son artillerie et lui-meme fut sur le point de perir; ce n’avait ete que par des prodiges de valeur en tuant de sa main plusieurs de ceux qui l’enveloppaient, qu’il etait parvenu a se faire jour, a sortir de la melee et a s’echapper du cote de Queretaro ou il etait arrive presque seul. C’est bien joue, dit-il; malheureusement, vous vous y prenez un peu tard, caballero. . Voyons, ma belle, reflechis.

. L’autre, sans repondre, chercha sournoisement a sa ceinture, dans la gaine de cuir, un de ces couteaux de marin qui ne se ferment pas. Au contraire! Eh bien, dejeunez ici avec nous. Bien quelle n’eut que quarante-deux ans tout au plus, ses cheveux avaient completement blanchi, ils encadraient son pale et beau visage et formaient un contraste etrange avec ses sourcils noirs et ses yeux vifs et brillants qui respiraient la force et la jeunesse. ] VIII LE BLESSe Un calme profond regnait dans la campagne; la brise nocturne s’etait eteinte. Une semaine tout entiere s’ecoula sans qu’il se passat d’evenements dignes d’etre rapportes.

L’aventurier feignit de reflechir; Jesus Dominguez attendait avec anxiete. Je pars bien avant le jour, pour aller a l’agachon, une cabane basse que j’ai faite avec des branches d’arbre au mitan des bois. Mais laissons ca pour le quart d’heure, dit Maurin. Desire s’assit familierement sur le coin de la table de M. Il decline sa position sociale, comptant sur ce titre d’homme de lettres pour la fasciner.

. Ne pouvant emmener sa femme et ses enfants avec lui, dans une fuite dont les peripeties pouvaient etre sanglantes, il se resolut a les confier a l’ambassade d’Espagne, ou on les recut avec tous les egards auxquels leur situation malheureuse leur donnait droit. quand tu seras depute, car tu veux l’etre. . Dans ces champs de cistes, les pas des chasseurs, parfois la faucille, ont trace d’etroits sentiers. Laissez-moi, reprit le guerillero, avant de nous separer vous donner un avis. Soyez discrets et je vous promets que nous obtiendrons la croix. Je reponds de lui.

Maintenant, dit-il en s’adressant aux peones effrayes de ces preparatifs sinistres, en arriere vous autres, mais continuez toujours a tirer pour les inquieter. Maurin se gratta la tete.

Je veux faire donner a mon enfant un peu de lecons . . Alors, M. Et baissant le nez, il chercha dans sa sacoche de cuir fauve un papier a proces-verbal. Une etrange douceur etait en elle.

. Ou? –A la _Fontaine de Louise_, dans le Don. Dans mon trouble, tenez, j’ai laisse la-bas la cruche et les morceaux du vieux fusil; allons les prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *