Voici d’ailleurs, monsieur le prefet, le texte meme de m

Et il arriva qu’ils passerent a bonne portee du fusil de Maurin. C’etait une cabane ici en planches de pin. Il bougonne: –Non, non, c’est inutile: c’etait bon pour une fois.

Il detacha son cheval, lui le site remit la bride et l’amena tout aupres du blesse; apres avoir fait une espece de siege sur le dos de ce site l’animal avec quelques couvertures auxquelles il ajouta son zarape, dont il se depouilla sans hesiter, il souleva le blesse dans ses bras nerveux avec autant de facilite, que si, au lieu d’etre un homme de haute taille et d’une corpulence assez forte, il n’eut ete qu’un enfant, et il le posa doucement sur le siege ou il l’accommoda de son mieux, tout en ayant soin de le soutenir pour eviter une chute qui ici aurait ete mortelle.

On ne calmait pas Maurin. On distinguait ses pattes rejetees en arriere. .

C’est bien au Palo Quemado qu’il se rend, murmura l’aventurier, nous l’y trouverons. . Ils firent encore quelques pas en avant et s’arreterent.

Rien ne creuse comme une alerte un peu vive.

. .

Magistralement un notaire impose: Whist veut dire silence. Caboufigue possedait l’ile de Porquerolles.

Lui, les fixe un instant de ses yeux qui voient trouble et qui lui semblent se dilater a l’extreme. Sandri, ayant souri avec pitie, reprit avec condescendance, en regardant le charbonnier qui semblait, comme toujours, masque de noir: –Quel est le motif, la ici raison qui fait que voir la page vous croyez legitime d’etre autorise a la chose d’avoir des soupcons? –Voila, dit Celestin Grondard. De mauvaises sueurs le baignent, fluent de sa nuque le long du dos. Alors, bataille! s’ecrierent les jeunes gens en se levant joyeusement. C’etait, dit Grondard avec un rire mauvais, le surnom donne a mon pere. Mais il avait obei a l’on ne sait quel instinct chevaleresque qui etait inne en lui. Maurin etait coupable. Des roses, des oeillets, des fleurs qu’il envoie le site a Paris? –Oui, monsieur Rinal.

, devenu on ne sait pourquoi son ennemi personnel.

Il continuait a s’exprimer dans un francais canaille seme de locutions triviales. Lorsqu’il ne fut plus qu’a une courte distance voir la page du rancho il vit ce qu’il n’avait pas remarque d’abord, c’est-a-dire que des chevaux au nombre de dix ou douze etaient attaches devant le ce site rancho et que plusieurs hommes couches sur le sol dormaient pres d’eux. ce site Est-ce tout? -Pas encore; j’ai sur moi plusieurs traites montant a la somme totale de cinquante mille piastres sur differentes maisons de banque etrangeres de Mexico; ces traites, vous les ici toucherez, vous enjoindrez la valeur aux sommes que vous aurez precedemment recues, et le tout sera, par vos soins, remis a ma mere et a ma soeur; me jurez-vous de faire cela? –Je vous en donne ma parole d’honneur. –Bonjour, monsieur Cabissol, murmura-t-il, d’une voix tres basse, endeuillee. Un pont jete sur la Vienne, mince filet d’eau qui va se perdre dans le Danube, donne acces au chateau, derriere lequel s’etend, dispose en amphitheatre, un magnifique jardin surmonte d’un belvedere place au sommet d’une immense pelouse flanquee, a droite ici et a gauche, de magnifiques taillis pleins d’ombre, de fraicheur et de gazouillement d’oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *